Moi ? Je ne contamine pas !

Contamination de l'eau - Cet atelier pratique a comme sujet la problématique de la contamination de l’eau. D’où vient l’eau et où va-t-elle après avoir passé par la maison d'un participant ?

Cet atelier pratique répond aux besoins présents en gestion de l’eau tout en considérant les besoins des générations futures pour une eau qui soit accessible, non contaminée et de qualité. Cette activité propose des actions qui permettent d'accroître la conservation et la protection de la ressource eau.

Description de l’atelier pratique

« Moi ? Je ne contamine pas ! » est un atelier qui donne aux participants des solutions aux problèmes de la contamination de l’eau potable par des actions et des produits domestiques polluants. Il permet aux participants de se questionner sur l’importance de cette précieuse ressource. Cet atelier leur fait prendre conscience de leur utilisation de produits domestiques dangereux dans diverses activités quotidiennes : à la maison, à l’école ou au travail et dans leurs loisirs. L’atelier propose des actions simples, concrètes et efficaces qui permettent de réduire l’utilisation de produits domestiques polluants de concert avec leur entourage. Par exemple, ils apprennent, qu’il est très dommageable pour la faune du Saint-Laurent d’éliminer des médicaments directement dans nos égouts alors que ceux-ci peuvent être éliminés adéquatement en les acheminant chez un pharmacien.

Clientèle visée

L’atelier cible principalement les élèves du troisième cycle (5e et 6e année) du primaire. Cependant, il est possible adapter l’atelier aux jeunes du 2e cycle si cela était souhaité ou encore à une clientèle adulte.

Pour le milieu scolaire:

Cet atelier pratique, clés en main et adapté aux jeunes du 3e cycle du primaire, comporte un contenu de qualité toujours à jour. Cette activité a été conçue, comme la majorité des activités de Québec’ERE, avec l’optique de pouvoir l’adapter facilement à un public adulte.

Avant la visite de Québec’ERE, les jeunes réalisent une activité préparatoire permettant d’introduire le sujet. Ils doivent noter toutes les actions où ils contaminent l’eau, dans une journée : les leurs et celles de leur famille. Cette activité est réalisée en devoir scolaire, ce qui correspond au moyen le plus efficace expérimenté par Québec’ERE, pour toucher les parents. Cette activité préparatoire permet également d’avoir un plus grand impact avec le message véhiculé lors de l’atelier en classe puisque les jeunes ont, a priori, l’impression de ne pas contaminer l’eau.

Au moment fixé par l’enseignant, une animatrice expérimentée de Québec’ERE propose l’activité ludique, instructive et interactive d’une heure. L’animation aborde les différentes sources de pollution domestique [des produits de nettoyage, de lavage et d’entretien des pelouses (pesticides et engrais chimiques), de la peinture et d’autres produits utilisés couramment comme les piles]. Elle souligne les effets de ces produits sur la qualité de l’eau et l’environnement, le traitement de l’eau ainsi que les moyens de réduire ces contaminants dans la vie de tous les jours. À la fin de l’animation, l’animatrice propose une mission en 3 volets aux élèves :

  1. Un tête à tête avec un adulte, le jour même de l’activité, pour résumer de vive voix avec celui-ci les connaissances acquises.
  2. Identifier une action que l’élève accepte de faire pour moins contaminer l’eau.
  3. La rédaction d’une lettre à l’intention d’un adulte afin de les sensibiliser à l’importance de ne pas contaminer l’eau.

Durée de l’activité

L’activité dure habituellement de 50 à 60 minutes, pour un maximum de 30 participants par classe ou groupe.

 

RETOUR